accueil

De grands bouleversements sociétaux aux niveaux international, national et local sont à prévoir pour la décennie à venir, les scientifiques de tous horizons parlent d’effondrements systémique ou d’effondrement de la civilisation thermo-industrielle. Le développement durable est derrière nous, nous n’en sommes plus là, il est trop tard pour ce type d’action.

Au niveau de la commune,

  • que faire en cas de coupure de plusieurs jours de l alimentation électrique ?
  • que faire en cas de coupure d eau de la même durée ?
  • que faire si les supermarchés ne sont pas livrés ?
  • que faire si une guerre au moyen-orient fait doubler ou tripler le prix des carburants ?
  • que faire si une pandémie bloque une partie de l’économie ?

Et surtout que faire, si un de ces événements entraîne un ou plusieurs autres ?

Les différents publications d’experts depuis les années 70 et mes réflexions me poussent à croire que la résilience doit se faire au niveau communale tout en restant connecté aux communes limitrophes.

Pour être le moins possible impacté par ces ruptures de normalités, il est indispensable que la commune soit le plus possible autonome pour les besoins de base : en eau , en nourriture, en énergie.

Ce site est une base réflexion, de discussion, il est indispensable que chacun se l’approprie, en discute, propose, réfute, et amène ses idées et que finalement des décisions communes soit adoptées dans le sens d’une plus grande résilience, mais une chose est sure, c’est que le temps nous est compté.

Jean-Marc Demiautte – Juillet 2019


Lien de la vidéo.


Une autre vidéo d’introduction pour appréhender les concepts d’effondrements :

parce qu'à Bouquehault, ils ont rien compris (pour le moment, mais on y travaille)